Comment rendre mon jardin résistant à l'hiver ?

Plus l’année avance et plus les journées sont courtes, moins vous passez de temps dans votre jardin. Mais il est encore un peu tôt pour abandonner complètement le jardinage. Au plus tard maintenant, vous devez faire les derniers travaux de jardinage, afin de pouvoir commencer la nouvelle saison au printemps dans un jardin bien préparé.

Couper des arbres et des buissons

Maintenant que les dernières feuilles ont trouvé leur chemin jusqu’au sol, il est temps de couper les arbres et les arbustes. Pendant la saison froide, les arbres et les arbustes sont moins sensibles à l’infestation de parasites et aux spores fongiques dans les zones taillées. Pour les arbres fruitiers, il est également conseillé de blanchir le tronc, c’est‐à‐dire d’appliquer une couche de chaux. L’enduit de chaux empêche la formation de mousse sur le tronc et reflète les rayons chauffants du soleil d’hiver. Ainsi, le coffre se réchauffe moins et le risque de fissures est considérablement réduit!

Retirer les feuilles de la pelouse

Vous devez enlever les feuilles mortes de la pelouse à l’aide d’un aspirateur à feuilles ou d’un râteau, car les feuilles mortes absorbent la lumière de la pelouse et causent des dommages durables. Toutefois, les feuilles peuvent être laissées sur les parterres de fleurs ou directement sous les arbres, où elles offrent aux animaux tels que les insectes ou les hérissons un endroit sûr pour se retirer pendant les mois d’hiver et une source de nourriture sûre. Si l’espace le permet, vous devriez envisager d’utiliser un tas de feuilles pour créer un refuge pour les animaux sauvages.

Rendre les plantes de balcon et en pot résistantes à l'hiver

Vous devez porter une attention particulière à votre balcon et aux plantes en pot. De nombreuses plantes utilisées comme plantes en pot sont originaires de la région méditerranéenne et ne sont pas à l’abri du gel ou ne le sont que partiellement. Les plantes qui ne résistent pas au gel peuvent facilement passer l’hiver dans une cave fraîche et non chauffée. À basse température et avec peu de lumière, elles cessent de croître presque complètement. Cependant, les plantes qui passent l’hiver dans la cave ont besoin d’une gorgée d’eau de l’arrosoir toutes les quelques semaines pour éviter de se dessécher.

Les plantes qui ont été désignées comme résistantes à l’hiver doivent néanmoins être protégées du vent et du gel par des broussailles ou du liber. De nombreuses plantes ainsi décrites peuvent résister à des températures d’environ cinq degrés sous zéro, mais peuvent rapidement subir des dommages aux basses températures qui peuvent être atteintes en Allemagne.

Les palmiers et les plantes ressemblant à des palmiers doivent être conservés dans le jardin d’hiver, s’il y en a un. Sinon, une place à la fenêtre sud est très bonne pour eux. Les palmiers ne doivent pas être dans la cave, sans lumière ils mourront.

Préparer les fleurs

Si les roses du jardin de devant sont fanées et brunes, vous pouvez les couper sans problème jusqu’en mars. À partir du début du mois d’avril, les roses recommencent à former de nouvelles pousses.

Si vous avez toujours l’intention de creuser sous les bulbes de fleurs, c’est votre dernière chance. Les bulbes plantés jusqu’à la mi‐décembre ont une réelle chance de devenir de belles tulipes à fleurs au printemps. 

En parlant de creuser: C’est aussi le moment idéal pour défricher le sol, ou plutôt, pour creuser des plates‐bandes et des potagers afin de créer un sol nutritif pour le printemps. Ce travail est rendu beaucoup plus facile et parfaitement réalisé à l’aide d’une houe!

Les plantes à feuilles persistantes comme le laurier‐cerise et le buis sont heureuses de boire une gorgée d’eau de temps en temps. Même si cela peut paraître étrange, les plantes à feuilles persistantes ne peuvent pas ou très peu absorber l’eau du sol gelé et donc, dans le pire des cas, se dessécher.

Réservoirs et conduites d'eau vides

Un point important et souvent sous‐estimé dans la préparation de l’hiver est la vidange des réservoirs et des conduites d’eau dans les zones extérieures. Comme l’eau gelée a la désagréable propriété de se dilater, il peut arriver rapidement qu’un baril de pluie se fende sous la pression qui en résulte et soit donc inutilisable à la saison suivante. Il est donc nécessaire de vider ces conteneurs, ainsi que les points d’eau sur la terrasse, et de les protéger contre un nouveau remplissage par la pluie ou la neige fondante.

Les canalisations du jardin, ainsi que celles de la maison vers le garage, doivent être vidées et laissées au repos pendant l’hiver, le robinet ouvert. Un robinet ouvert peut permettre à toute pression qui pourrait s’accumuler de s’échapper et ainsi éviter d’endommager le tuyau.

De plus, les gouttières doivent être préparées pour l’hiver, car la neige fondante apporte avec elle de grandes masses d’eau et une gouttière bouchée peut rapidement déborder. Nous avons rassemblé pour vous, dans un autre article de notre blog, les éléments auxquels vous devez faire attention lors du nettoyage de la gouttière ainsi que des informations et des conseils utiles.

Les pompes à eau qui sont utilisées en été pour l’arrosage du jardin ou des étangs doivent être démontées si possible et stockées dans la cave en hiver. Tout comme les barils de pluie, les pompes peuvent éclater à cause de l’eau gelée à l’intérieur!

En plus des pompes à eau, vous devez hiverner d’autres outils de jardin. Vous trouverez dans un autre article des conseils et astuces pour le stockage et le nettoyage.

Si tous ces points sont pris en compte, vous ne devriez pas avoir de mauvaises surprises en entrant dans le jardin au printemps! Alors, au travail!

AuteurHauke Leweling
Temps de lecture7 Minutes

Nos recommandations